Peuples autochtones l’autre visage du Canada

Emmanuelle Walter

Date / Heure : dimanche 21 novembre 2021 à 10:30

Lieu : Amphithéâtre "Tresca", Arts et Métiers


Journaliste et auteure, actuellement directrice de publication du site de critique des médias “Arrêt sur images”, Emmanuelle Walter a travaillé notamment à “Libération” et à “L’Obs”. Elle a passé sept années au Canada où elle a coréalisé plusieurs films et webdocumentaires, et écrit deux essais sur la condition autochtone.

En 2011 je m’installe au Québec et je découvre petit à petit, avec stupéfaction, qu’un sujet colossal est absent des médias mais présent dans les communiqués de l’ONU : la surreprésentation des femmes autochtones du Canada parmi les victimes d’assas- sinats et les disparitions. Cette histoire m’a happée pendant presque trois ans, et j’ai choisi pour mon livre «Sœurs volées» d’enquêter à la fois sur le phénomène en général et sur la dispa- rition de jeunes lles autochtones du Québec en particulier. J’ai eu envie ensuite de raconter comment un peuple autochtone du nord du Québec essaie de se reconstruire après 400 ans d’une politique objectivement génocidaire (le mot commence à être utilisé de manière of cielle), et comment se met en place la gouvernance très particulière d’un territoire où les Autochtones seront bientôt beaucoup plus nombreux que les «Blancs». Ce livre, « Le Centre du monde », prend la forme d’un road trip avec un député autochtone fédéral. Aujourd’hui, les Autochtones du Canada ne sont plus dans l’angle mort des médias et du gouvernement, leurs revendications sont suivies de près, le Premier ministre s’en réclame… mais leur situation politique et sociale ne s’améliore que très lentement.