Éditorial

De Yves Faure
Président de l’Université populaire
de Lille

et Marie Cauli
1re Vice-Présidente de l’UpL

Un monde en mouvement

Changer d’air ? Changer d’aire? Changer d’ère?

Il a suffi d’un virus invisible à l’œil nu pour ébranler le monde. Dans notre quotidien marqué par un flux constant d’informations et à l’heure où les questions internationales, géopolitiques, transversales s’ouvrent dans toutes les directions mais occupent de moins en moins de place dans les médias, des faits vraiment importants ont été délaissés au profit des seules questions sanitaires. En résulte une série de questions qui méritent de plus amples réflexions et un angle de vue élargi.
Aussi, l’UpL, propose, pour cette nouvelle saison, quelques clés pour comprendre concrètement les transitions, les mutations voire les bouleversements à l’œuvre sur la scène internationale comme dans notre quotidien, entrecoupés de grands moments de culture.

Une première catégorie de conférences s’attachera à lever des zones d’ombre et à tracer les contours des principaux enjeux stratégiques dans des régions que nous avons parfois du mal à situer ou que l’on ne comprend pas bien (en Chine, à l’intérieur du continent africain, en Afghanistan, au Brésil, aux frontières canadiennes). Dans ce tour d’horizon, nous pointerons aussi des angles morts dont un des plus saisissants concerne les enjeux autour des mers et des océans

Par ailleurs, aujourd’hui, le débat sur certaines questions est quasiment impossible, voire non souhaité. L’UpL fait le choix d’aborder quelques questions sensibles ou récurrentes en offrant des repères informés. À cette fin, elle s’appuiera à la fois sur l’actualité récente ou sur des ouvrages parus, mais également en raisonnant à partir
d’évènements qui ont marqué l’histoire,

De même, les changements globaux que nous ressentons ne reposent pas uniquement sur des jeux de puissance géopolitiques. Notre quotidien s’est lui aussi transformé. Chacun perçoit des micro-changements au travail, dans les démarches administratives, dans son mode de vie, dans sa relation à l’environnement, au numérique, en observant les caprices du climat. Tous ces changements ne sont pas ni radicaux ni soudains mais pourtant bien réels et leurs effets sont imprévisibles. Il faut donc réinitialiser nos analyses et réactualiser nos connaissances sur beaucoup de sujets qui nous impactent.

Enfin, nous reviendrons sur des notions telles que «communs» ou «biens communs» qui apparaissent dans la sphère publique et que nous reprenons parfois machinalement dans notre quotidien alors qu’il nous est difficile de cerner ce qu’ils recouvrent. Il s’agira d’en rendre compte en s’interrogeant sur les circonstances de leur émergence.
Sans avoir la prétention de faire le tour de la question, ces conférences offrent un tableau général de quelques enjeux politiques et sociaux cruciaux pour notre avenir.

Mais place aussi à la détente, à l’enchantement et aux moments de cultures. La parole est aussi donnée à des auteurs, des compositeurs, des artistes, aux livres, à la mémoire, aux langues.

En vous souhaitant une saison revigorante.
Parlez en autour de vous.